quatre étudiants contents

Questions fréquentes

Vous êtes un (futur) apprenti et vous avez des questions ?
Parcourez notre FAQ et retrouvez les réponses aux questions les plus posées
par les étudiants.
Ai-je de l’aide provenant du CFA Afia tout au long de mon parcours ?

Oui.

Lors de la période en formation, quatre personnes sont dédiées à l’encadrement et au suivi de l’apprenti :

  • Le Maître d’Apprentissage : référent au sein de l’entreprise. Il a pour mission de s’assurer que l’apprenti acquiert des compétences correspondant à la qualification recherchée et au diplôme préparé ;
  • Le Tuteur Enseignant : référent au sein de l’établissement de formation. Il accompagne individuellement l’apprenti dans le parcours scolaire et le projet professionnel. Il aide à faire le lien entre ce que fait l’apprenti en cours et en entreprise ;
  • Le Responsable de Pôle Alternance : il est le représentant du CFA Afia au sein de l’établissement partenaire. Il coordonne l’ensemble des démarches de l’accompagnement de l’apprenti pendant tout son apprentissage.
  • Le Chargé de Mission : Il accompagne l’apprenti tout au long de sa recherche d’une entreprise (rédaction du CV et lettre de motivation, coaching et préparation aux entretiens d’embauche). Il travaille également avec les Assistants de Gestion du CFA Afia qui ont en charge la gestion administrative du contrat sous tous ses aspects.

Chaque collaborateur du CFA Afia est là pour conseiller, orienter et permettre à l’apprenti d’évoluer en identifiant et évaluant ses compétences.

Ils sont aux côtés des apprentis durant toute la durée du contrat.

N’hésitez pas à consulter les différents engagements pédagogiques.

Dois-je m’inscrire auprès du CFA Afia et également auprès de l’établissement pour valider ma candidature ?

Oui.

Pour cela, vous avez la possibilité de vous préinscrire via l’outil iziA sur le site de l’Afia en cliquant ici puis vous devrez constituer votre dossier de candidature auprès de l’École ou de l’Université partenaire et ce quelle que soit la formation choisie.

Si l’inscription n’a pas été effectuée auprès de l’établissement partenaire et du CFA Afia, alors celle-ci ne sera pas prise en compte.

Chaque établissement partenaire du CFA Afia est représenté par un Responsable de Pôle Alternance (RPA) qui sera votre principal interlocuteur pour toutes demandes lors des différentes démarches administratives et tout au long de votre formation.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter.

Dois-je payer mon inscription à l’université ou à école ?

Non.

Les frais d’inscription dans l’établissement sont pris en charge par le CFA Afia. La formation en apprentissage est gratuite pour l’apprenti.

Bien que l’alternance ait un coût, elle n’est pas à la charge de l’apprenti mais à celle de l’entreprise d’accueil et de l’État qui cofinancent la formation. De plus, l’alternance permet d’obtenir une rémunération afin de l’aider l’apprenti à gagner en autonomie.

Seuls certains frais liés à de l’acquisition spécifique de matériel et « la Contribution de Vie Étudiante et de Campus (CVEC) » (à payer le jour de l’inscription à l’université) peuvent être à la charge de l’apprenti mais une grande partie de l’équipement technique peut être pris en charge par l’opérateur de compétences de l’entreprise (OPCO), via le CFA Afia.

Accédez à la Fiche Pratique dédiée aux aides pour l’apprenti.

Plus d’informations sur : legifrance.gouv

 

En tant qu’apprenti, suis-je autorisé à prendre des congés ?

Oui.

L’apprenti a droit aux congés payés légaux, c’est-à-dire 5 semaines de congés payés par an. L’employeur a le droit de décider de la période à laquelle l’apprenti peut prendre ses congés et ces derniers doivent être pris uniquement pendant les périodes en entreprise.

L’apprenti n’a pas de vacances scolaires mais des congés payés, car il est avant tout un salarié.

L’apprenti a droit à un congé supplémentaire de 5 jours pour préparer ses examens de fin d’année. Il s’agit de 5 jours ouvrables à prendre dans le mois qui précède les épreuves. Ces jours de congés sont rémunérés par l’employeur.

Les apprentis bénéficient en outre des droits applicables à n’importe quel salarié en matière de congé maternité, de congé paternité ou de congés pour événements familiaux.

Accédez à la Fiche Pratique dédiée aux congés.

 

Pour plus d’information : Lien service public

En tant qu’apprenti, ai-je des droits et des engagements ?

Oui.

L’apprenti est reconnu comme un salarié à part entière avec les mêmes droits et les mêmes obligations que l’ensemble des salariés de l’entreprise dès lors qu’il en respecte les conditions.

Exemple : versement d’une prime conventionnelle aux salariés sans condition d’ancienneté.

De plus, il accumule des droits pour sa retraite de base et complémentaire. Il cotise également pour les droits à la formation.

Enfin, sur le plan fiscal, l’apprenti bénéficie de 3 avantages principaux :

  • Aucune cotisation salariale n’est retranchée de son salaire brut dans la limite de 79 % du Smic. La part de rémunération au-delà de ce montant reste soumise à cotisations ;
  • Son salaire est exonéré de CSG et de CRDS ;
  • Son salaire est exonéré de l’impôt sur le revenu dans la limite du montant annuel du Smic.

Cependant, il dispose tout de même de la carte d’étudiant des métiers.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

 

Signer un contrat d’apprentissage vous engage à :

  • Être présent, assidu et performant aux cours dispensés par l’établissement de formation, ainsi qu’en entreprise ;
  • Tenir un poste de travail ;
  • Respecter les règlements intérieurs de l’entreprise et du centre de formation ;
  • Se présenter à l’examen du diplôme.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les engagements.

Est-ce que les formations sont-elles dispensées au CFA Afia ?

Non.

Les formations sont dispensées dans les Universités et Écoles partenaires du CFA Afia où l’apprenti a été admis.

Les périodes de formations à l’école alternent avec les périodes de formation en entreprise.

Découvrez le fonctionnement du CFA Afia en cliquant ici

Est-il possible de suivre une formation sans avoir intégré une entreprise ?

Oui et non.

Oui car tout étudiant qui débute son cycle de formation au CFA sans avoir trouvé une entreprise d’accueil dispose d’un délai de 3 mois, avec l’aide du CFA, pour signer son contrat d’apprentissage.

Non car pour suivre une formation avec le CFA Afia dans son intégralité et valider son diplôme, il est impératif de trouver une entreprise.

 

Bon à savoir : compte tenu des situations exceptionnelles liées à la COVID, le gouvernement prolonge exceptionnellement le délai de recherche jusqu’à 6 mois (au lieu de 3 mois) avant la signature du contrat. Cette prolongation ne prend effet que sur l’année 2020-2021 dans le cadre du plan 1 jeune 1 solution afin de faciliter la recherche d’entreprise des apprentis.

Cliquez ici pour en savoir plus.

Existe-t-il différents rythmes d’alternance ?

Oui.

Le rythme d’alternance entre l’établissement où se déroule la formation et l’entreprise d’accueil sont spécifiques à chaque formation et dépend de différents facteurs : diplôme ou titre préparé, politique du centre de formation, métier visé, etc.

Types d’alternance entre l’établissement pédagogique et l’entreprise d’accueil :

  • 2 jours à l’école / 3 jours en entreprise ;
  • 3 semaines à l’ école / 5 semaines en entreprise.
J’ai plus de 26 ans, puis-je m’inscrire ?

Oui.

Vous pouvez signer un contrat d’apprentissage entre 16 et 29 ans révolus (le contrat peut être signé jusqu’à la veille du 30e anniversaire).

Certains publics peuvent suivre une formation en apprentissage au-delà de 29 ans révolus dans les cas suivants :

  • L’apprenti souhaite signer un nouveau contrat pour préparer un diplôme ou titre supérieur à celui obtenu ;
  • Le précédent contrat de l’apprenti a été rompu pour des raisons indépendantes de sa volonté ;
  • Le précédent contrat de l’apprenti a été rompu pour inaptitude physique et temporaire.

Dans tous ces cas, il ne doit pas s’écouler plus d’un an entre les 2 contrats.

 

Cette limite d’âge n’est pas valable dans les cas suivants :

  • L’apprenti bénéficie d’une reconnaissance de travailleur en situation de handicap ;
  • L’apprenti a un projet de création ou envisage de reprendre une entreprise supposant l’obtention d’un diplôme (exemple : dispositif d’aide individualisée Acre, Nacre ou Cape) ;
  • L’apprenti est inscrit en tant que sportif de haut niveau ;
  • L’apprenti n’obtient pas le diplôme ou le titre professionnel visé. Dans ce cas, l’apprentissage peut être prolongé pour un an maximum avec un nouveau contrat chez un autre employeur.

Pour plus d’information, cliquez ici.

NB : les jeunes étant en fin de premier cycle de l’enseignement secondaire (fin de 3e) ont la possibilité de signer un contrat d’alternance, sous statut scolaire, au sein d’un lycée professionnel ou d’un CFA dès lors qu’ils ont 15 ans révolus.

Je suis étranger, puis-je m’inscrire ?

Oui.

Les jeunes étrangers peuvent avoir accès à l’apprentissage à durée déterminée.

S’ils ne sont pas ressortissants d’un pays de l’Espace Économique Européen, membre de l’Union Européenne ou de la Confédération Suisse, ils doivent obtenir une autorisation de travail.

Pour pouvoir conclure un contrat d’apprentissage, tous ces jeunes doivent entreprendre des démarches et obtenir :

– un certificat attestant de leur admission dans un cycle de formation du CFA Afia ;
– une demande d’autorisation provisoire de travail à plein temps portant la mention « étudiant en apprentissage » auprès des services de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) de leur domicile ;
– une demande de renouvellement de leur titre de séjour étudiant auprès des services de la préfecture de leur domicile ;
– la signature du Cerfa N°15186*01 avec leur futur employeur (sous réserve de l’obtention de l’autorisation provisoire de travail).

 

À noter : les jeunes étrangers titulaires d’une carte de séjour « vie privée, vie familiale » peuvent accéder à l’alternance sans condition.

Sinon, vous devez être titulaire d’une carte de séjour « Étudiant ». En effet, depuis l’entrée en vigueur de la loi du 7 mars 2016, relative aux droits des étrangers en France, l’alternance est ouverte aux détenteurs de la carte de séjour mention « Étudiant ». Cette loi introduit une exception qui n’existait pas jusqu’alors. Dorénavant, les primo arrivants ne peuvent pas bénéficier d’un contrat en alternance.
En effet, les étudiants étrangers doivent pouvoir justifier qu’ils ont suivi une année d’étude en France en formation initiale.

Cas particulier : les ressortissants algériens, dont le statut est régi par l’accord franco-algérien de 1968, ne peuvent pas conclure de contrat d’apprentissage. Les étudiants en possession d’une autorisation de travail peuvent, s’ils le souhaitent, se rapprocher de la Direccte pour une étude approfondie de leur dossier.

Pour plus d’informations, renseignez-vous auprès de la Direccte de votre lieu de domicile (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi).

La formation est-elle payante pour l’apprenti ?

Non.

La formation en apprentissage est gratuite pour l’apprenti puisqu’elle est prise en charge par l’OPCO de l’employeur.

De plus, en apprentissage, l’apprenti perçoit un salaire tous les mois qui est déterminé en fonction d’une grille de rémunération minimale qui varie en fonction de l’âge et de l’année d’exécution du contrat.

Seuls certains frais liés à de l’acquisition spécifique de matériel et ceux liés à la « contribution de vie étudiante et de campus » peuvent être à la charge de l’apprenti.

 

Plus d’informations sur : legifrance.gouv

Le contrat d’apprentissage peut-il être rompu ?

Oui.

Le contrat d’apprentissage peut être rompu. Durant les 45 premiers jours (consécutifs ou non) en entreprise, le contrat peut être rompu par l’employeur ou par l’apprenti (et par son représentant légal si l’apprenti est mineur) sans motif.

Pour cela, il suffit de notifier la rupture par écrit à l’autre partie et d’en envoyer une copie à l’organisme ayant enregistré ou déposé le contrat auprès de l’administration, ainsi qu’au directeur du CFA. Aucune indemnité spécifique n’est à verser.

Passé le délai de 45 jours en entreprise (consécutifs ou non) pendant lequel il est possible de rompre le contrat sans motif, la rupture peut être actée par accord amiable écrit des deux parties. Les différents cas de rupture que sont la force majeure, la faute grave de l’apprenti, l’inaptitude médicale de l’apprenti, le décès de l’employeur maître d’apprentissage dans une entreprise unipersonnelle, prennent la forme d’un licenciement sans le besoin de recourir préalablement au conseil des prud’hommes.

 

Passé le délai de 45 jours en entreprise, l’apprenti peut prendre l’initiative de la rupture, après le respect d’un préavis dans les conditions suivantes :

  • un délai minimum de 5 jours calendaires après saisine du médiateur pour informer son employeur de son intention de rompre son contrat ;
  • un préavis minimal de 7 jours calendaires après la date à laquelle l’employeur a été informé de l’intention de l’apprenti de rompre son contrat.

Au préalable, l’apprenti doit avoir sollicité le médiateur intervenant dans un délai maximum de 15 jours consécutifs à la demande de l’apprenti.

 

À savoir : si l’apprenti n’est pas à l’origine de la rupture, le CFA doit lui permettre de suivre sa formation théorique pendant 6 mois et contribuer à lui trouver un nouvel employeur.

Pour plus d’information, cliquez ici.

 

Les formations en alternance proposées par le CFA Afia sont-elles reconnues par l’État ?

Oui.

Ce sont les mêmes diplômes que les formations classiques dispensées par les mêmes enseignants.
Au sein du CFA Afia, l’intégralité des diplômes proposés sont délivrés par les Universités/Écoles partenaires et reconnus et certifiés par l’État : DUT, BUT, Bachelor, Licence, Master ou Ingénieur.

Ces diplômes en apprentissage sont présents au Répertoire Nationale des Certifications Professionnelles (RNCP).

Un titre RNCP est une formation, un diplôme ou une qualification inscrit au Répertoire national de la certification professionnelle. L’inscription au RNCP constitue le premier gage de qualité et de sérieux d’une formation, du niveau 3e au doctorat.

 

Qu’est-ce que l’alternance ?

L’alternance est un système de formation qui est fondé sur une phase pratique (en entreprise) et une phase théorique en organisme de formation.

Pour vous former en alternance, vous pouvez choisir entre deux contrats : contrat d’apprentissage et contrat de professionnalisation.

L’étudiant alternant suit une formation dispensée par un établissement d’enseignement et par une entreprise d’accueil où il a un statut de salarié et est rémunéré. La fréquence de l’alternance est très variable d’une formation à l’autre.

Ce type de dispositif de formation est une valeur ajoutée pour les recruteurs car il témoigne d’une expérience approfondie.

 

Avantages :

  1. L’alternance, que ce soit sous la forme de d’un contrat d’apprentissage ou d’un contrat de professionnalisation, a démontré toute sa force dans sa capacité d’insertion car l’expérience professionnelle acquise dans l’entreprise constitue un atout indiscutable dans la recherche d’un emploi ;
  2. Les frais d’inscription sont gratuits et l’apprenti bénéficie d’un salaire sur toute la durée des études en alternance, un atout indéniable pour un étudiant.

Source : Site du gouvernement

 

Suis-je accompagné par le CFA lors de ma recherche d’entreprise ?

Oui.

Le CFA Afia vous accompagne dans la recherche de votre entreprise d’accueil et vous donne un accès privilégié aux offres des entreprises partenaires facilitant ainsi la signature d’un contrat d’apprentissage.

De plus, le CFA Afia garantit à tous ses jeunes un accompagnement complet et de proximité. Des ateliers pour l’élaboration des CV / lettres de motivation ainsi que des coachings personnalisés sont proposés afin de suivre l’étudiant dans ses recherches et le préparer aux entretiens d’embauche.

Cependant, les jeunes restent les principaux acteurs de leur recherche.

Choisir le CFA Afia, c’est l’assurance d’être accompagné à chaque étape clé de l’inscription jusqu’au diplôme.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter.

 

Suis-je rémunéré en choisissant une formation en apprentissage ?

Oui.

L’apprenti perçoit un salaire mensuel égal ou supérieur à un pourcentage du SMIC (ou du SMC – Salaire Minimum Conventionnel), sauf s’il existe un accord de convention collective plus favorable (c’est notamment le cas par exemple pour le SYNTEC, tel que précisé plus bas).
Le montant du salaire varie en fonction de l’âge de l’apprenti ainsi que de sa progression dans le ou les cycles de formations faisant l’objet de l’apprentissage.

Les apprentis bénéficient des mêmes droits aux congés payés (pris pendant les sessions passées en entreprise), congés maladie ou accident, que les autres salariés.

1re année 2e année 3e année
Moins de 18 ans(1) 27 % 39 % 55 %
De 18 à 21 ans(1) 43 % 51 % 67 %
21 ans et plus(2) 53 % 61 % 78 %
26 ans à 29 ans(2) 100 % 100 % 100 %

(1) % du SMIC | (2) % du SMIC ou du SMC

Quelques particularités à noter :

  • La 2nde année du DUT et la Licence professionnelle sont considérées comme des 2e années.
  • La Licence 3 « générale » est considérée comme une 3e année.
  • L’entrée en Bachelor correspond à l’année de progression du cycle, quelle que soit l’antériorité du jeune.
  • L’entrée en apprentissage en Mastère ou Master 1 correspond à une 1ère année si l’apprentissage débute à ce niveau, et à une 2nde année en cas d’entrée en Master 2. Si l’apprenti était déjà en apprentissage l’année précédant son Master 1 alors il conserve le même pourcentage de rémunération (sauf en cas de changement de tranche d’âge).
  • Pour un nouveau contrat conclu chez le même employeur, la rémunération de l’apprenti est au moins égale à celle qu’il percevait lors de la dernière année du contrat précédent.
  • Pour un nouveau contrat conclu chez un employeur différent, la rémunération de l’apprenti est au moins égale à la rémunération minimale à laquelle il pouvait prétendre lors de la dernière année d’exécution du contrat précédent.
  • Pour tout contrat, le pourcentage de la rémunération de l’apprenti doit être attaché à sa tranche d’âge et augmenté à la date d’anniversaire de l’apprenti si celui-ci change de tranche d’âge en cours de contrat.

Rémunération des apprentis pour les entreprises affiliées au SYNTEC

1ère année 2e année 3e année
Moins de 18 ans (1) 33 % 43 % 58 %
De 18 à 21 ans (L3) (1) 43 % 53 % 68 %
De 18 à 21 ans (M1/M2) (1) 48 % 58 % 70 %
21 ans et plus (L3) (2) 55 % 65 % 80 %
21 ans et plus (M1/M2) (2) 65 % 75 % 80 %
26 ans à 30 ans (2) 100 % 100 % 100 %

 

(1) % du SMIC | (2) % du SMC

Exonération de charges sociales

Aucune cotisation salariale n’est retranchée du salaire brut dans la limite de 79 % du SMIC. La part de rémunération au-delà de ce montant est soumise à cotisations (secteur privé).

Le salaire de l’apprenti est exonéré de CSG et de CRDS et de l’impôt sur le revenu dans la limite du montant annuel du SMIC.

Depuis le 1er janvier 2019, les rémunérations des apprentis bénéficient de la réduction générale de cotisations renforcée.

Aides spécifiques à l’apprentissage

Conformément à la réglementation, les apprentis peuvent bénéficier, via le CFA Afia, d’aides financières particulières :

  • l’aide au permis de conduire (500 €) ;
  • l’aide à la restauration et à l’hébergement (9 € sur justificatif) ;
  • l’aide à l’acquisition de premier équipement informatique* ;
  • l’aide à la mobilité*.

*selon les critères fixés par l’OPCO.

Y a-t-il des étapes indispensables pour être admis ?

Oui.

Il y a des étapes à suivre pour être admis et chaque formation à son propre processus.

Généralement, il y a un double recrutement : en concertation avec le Responsable de Pôle Alternance (RPA) du CFA Afia, les Écoles et Universités partenaires étudient minutieusement le dossier du futur apprenti.

Si vous êtes admissible, vous serez convoqué à un entretien individuel et les résultats seront officiellement publiés ensuite.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter la page de la formation visée.

Retrouvez toutes nos formations ici.

Y a-t-il une date limite pour candidater ou s’inscrire à une formation ?

Oui.

Chaque formation a un calendrier d’inscription spécifique. C’est pour cela que nous vous invitons à prendre connaissance des dates d’ouvertures et clôtures administratives sur la page de la formation choisie.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Y a-t-il une durée déterminée pour la formation ?

Non.

Chaque formation connait sa propre durée en fonction du diplôme visé :

  1. Pour les DUT et les Licences, l’apprentissage est proposé en dernière année : il dure donc 12 mois.
  2. Pour les Bachelors l’apprentissage peut se faire dès la deuxième année avec un contrat de 2 ans ou en troisième année avec un contrat d’1 an.
  3. Et pour les Masters, il est possible de commencer l’apprentissage dès le Master 1 pour une durée de 24 mois ou pour le Master 2 pour une durée de 12 mois.
  4. Les cycles de formations Ingénieur en alternance peuvent se faire à partir :
    • De la Licence 3 et pour une durée de 36 mois ;
    • Du M1 et pour une durée de 24 mois ;
    • Du M2 et pour une durée de 12 mois

Pour les cas particuliers, renseignez-vous auprès du CFA Afia.

étudiante qui travaille sur son ordinateur

La réponse n’est pas là ?

Contactez-nous via notre formulaire de contact.